Tuesday, July 05, 2011

Nouvelle profession : être photographe érotique !


































Kataline Patkaï – de nouveau enceinte – me passe une commande de photos érotiques. Très bien ! No problem, je dirais. Très sympathique, même... On va dans la grotte du parc Balbi, à Versailles (où j'avais joué en septembre). Elle aurait voulu une chambre d'hôtel de luxe. Ben oui, mais on est pauvre. Avis aux donateurs ! Le hardeur s'appelle Charlie, j'ai oublié son nom, c'est un danseur, en fait, avec qui elle travaille. Je ne maîtrise pas la technique de l'appareil photo et elle n'est pas capable – ni Charlie – de me l'apprendre. La lumière est moins belle qu'on l'espérait, mais, voilà, il y a quand même quelque chose, n'est-ce pas ? Faut aimer le flou artistique – moi, je trouve ça cool, finalement (j'ai pas fait exprès, j'ai pas su régler les iso...) Je pratique la technique décrite par Michel Houellebecq dans son dernier roman (d'une manière méprisante, mais lucide) : prendre le plus possible de clichés et choisir les moins moches.

Labels:

2 Comments:

Anonymous OS said...

Magnifique série, pleine de pudeur et de vérité.

2:27 AM  
Blogger Yves-Noël Genod, le dispariteur said...

Love, Olivier... (Venant de toi !)

3:46 AM  

Post a Comment

<< Home