Tuesday, October 24, 2017

Tes mains étaient moites. Je suis amoureux de quelqu'un d’amoureux…

T remblez, prédateurs ! Fini la rigolade ! Ah, ah !


On a parlé de toi tout à l'heure avec Jocelyn, je lui ai dit que je t'avais envoyé une photo de ma queue et que tu l'avais très mal pris(e) et que, vu le contexte, je frémissais à l'idée que tu me dénonces comme prédateur sexy et que tu me foutes même en taule où je pourrais enfin me faire violer tout mon saoul et Jocelyn m'a dit : « Méfie-toi, il en serait bien capable ! » Mais je vois que tu me protèges encore... Le syndrome de Stockholm, probablement... C'est malheureusement pas de moi, la citation sur la pollution des plantes, mais d'Emanuele Coccia. Bonne nuit ! chaton de salon...

Labels:

Merci pour ton beau cadeau passionné, Vincent ! Ce que j'aime surtout, c'est le branchement avec le réel — je ne sais pas, le fleuve, le paysage, la maison de retraite, ça a l'air réel ! Je pense que c'est parce que le film se présente à nous d'une manière franche. Performative. Merveille de rencontrer les comédiens de cette façon ! T'embrasse

Labels:

Titre :
Doux, lointain

Labels:

L a Loi


« Toutes les choses arrivent quand on les appelle. C’est la loi. »

Labels:

S i


« Si nous ne nous perdions pas, nous serions perdus. »

Labels:

L 'Ignorance


« Ce livre, Les Vies minuscules, je ne l’ai pas écrit, quelqu’un l’a fait à ma place, j’ignore qui. »

Labels:

U n ancien loup


Fabien Dymny

A la manière d'Oscar Wilde


Dear Sir / Madam,
I am Yves-Noël Genod. You had invited me to do a workshop in your school (when it was located in Berlin West within disused tramway facilities). I have always kept a wonderful memory of this month in Berlin with all the young students; especially one of them, Felix Ott, with who I worked a lot afterwards (we are still involved in work projects together). I am thus very happy to recommend you Fabien Dymny a young dancer that I met as a student in my interpretation class last year in Paris — a boy that I found wonderful. I can do no other than encourage him. It would be great for him. And for you too of course, it would be a fantastic element. I have a very high opinion of him. I am however not able to be more precise as I am very sensitive to his overall person. You will undoubtedly encounter his qualities as brutally as I did. 
I thank you for your attention regarding his application.
Yours sincerely,
Yves-Noël Genod

Labels: